Pull marinière : un tricot enfin terminé !

Pull marinière : un tricot enfin terminé !

Il y a des projets comme ça, qui traîne et qui traîne… Une marinière en tricot, c’est un projet basique, qu’on a tous fait. Je n’échappe pas à la règle, moi qui aime le style marin. Pourtant, il m’aura fallu plus d’un an pour achever ce tricot. Retour sur ce projet que j’adore, mais qui aura eu du mal à quitter mes aiguilles.

Un projet de longue haleine

Tout à commencer avec de grosses pelotes. Deux marines de 200 g. chacune, une blanche plus grosse encore. C’étaient des pelotes de laine acrylique, que ma grand-mère m’avait trouvé en brocante. L’avantage, c’était que j’avais évidemment une quantité suffisante pour faire un pull. Quand la motivation a fait surface, j’ai opté pour un modèle de pull en DK que je connaissais bien, le Flax de TinCanKnit. Un patron gratuit (recommandation absolue), que j’ai customisé au niveau des manches. À la place d’une bande de point mousse, j’ai opté pour une tresse sur jersey envers. Rien de bien compliqué en somme. Et comme ce projet se tricote essentiellement en 3,75 mm, ça aurait dû aller assez rapidement.

Cependant, ce ne fut pas le cas. Commencé en avril de l’année dernière, il m’a fallu trois mois pour faire seulement le corps. Et bien sûr, grosse feignasse que je suis, tellement pressée de terminer cette étape, je ne l’ai pas fait assez long. Il faut dire que j’avais tricoté ce modèle par deux fois quelques mois auparavant, et l’été s’installant, je n’avais plus vraiment de motivation pour le continuer. Mon mojo tricot était d’ailleurs, lui aussi, parti en vacances. Pendant des mois, je l’ai délaissé. Mais comme j’en avais marre de le voir traîner, j’ai pris mon courage à deux mains, un beau matin d’avril. En trois semaines, le corps était rallongé, les manches finies, et le pull enfin prêt ! Du moins, pour l’hiver prochain.

Marinière en tricot : l’indispensable

Vous l’aurez compris, c’était un projet plutôt simple mais qui a mis beaucoup de temps à sortir de terre. La faute à un mauvais alignement des astres. Et en vérité, je n’ai pas grand chose à vous dire sur ce projet. Il n’a rien de bien original, hormis peut être la petite tresse que j’ai ajouté sur les manches – et dont je suis ABSOLUMENT FAN. Tout le monde a, dans ses placards, un pull marin, qui plus est bleu et blanc. Et pourtant, c’est un projet qui me tenait véritablement à cœur de faire, pour une raison très simple.

Depuis des années, j’avais un unique pull marinière. C’était mon pull chouchou et je le mettais très souvent. Malheureusement, il arriva ce qu’il devait arriver. Avec le temps, il s’est usé, il a rapetissé. Je ne pouvais plus le porter et ce fut avec un certain pincement au cœur que j’ai dû m’en séparer. J’avais ces grosses pelotes dans mes tiroirs qui n’attendaient que ma motivation pour lui tricoter un remplaçant. Le chemin fut long, mais aujourd’hui, une marinière en tricot occupe de nouveau une place dans mes placards.

Le Journal de Lalu, blog tricot et crochet, pull marinière

Est-ce pour autant un parfait remplaçant ? Oui et non. Oui, parce que c’est un pull marinière que je trouve super sympa. Il est plus épais, mais je m’imagine bien avec ce pull, protégée du froid durant une promenade au bord de l’océan. Et vu le temps que j’ai passé dessus, je suis vraiment contente de pouvoir enfin le porter ! Non, parce que j’ai peur de la façon dont va vieillir cette laine acrylique. Espérons que mes impressions sont simplement trompeuses ! Aussi, évidemment, les couleurs sont très unis, et j’ai pris goût aux coloris légèrement chinés. Alors j’ai l’impression qu’il manque un petit truc ! Il n’empêche que, je suis absolument ravie ! C’est seulement mon deuxième pull fait main, et j’ai hâte de m’en faire d’autres !

Cet article a 1 commentaire

  1. Bravo ! Je l’attendais cette marinière ! Elle est superbe j’adore ! Gros bisous 😘

Laisser un commentaire

Fermer le menu