Les Animaux Fantastiques : Norbert Dragonneau au crochet

Les Animaux Fantastiques : Norbert Dragonneau au crochet

Sur ce blog, vous avez déjà pu voir des Niffleurs ainsi qu’un Botruc au crochet. Mais que seraient ces animaux fantastiques sans leur plus grand ami, celui qui les étudie et les protège, j’ai nommé bien sûr Norbert Dragonneau (Newt Scammander) ? Il était venu le temps de faire une nouvelle customisation de doudou Lalylaland pour donner vie à notre nouveau sorcier préféré.

Une nouvelle customisation de Lalylaland

Je suis une grande fan des créations de Lalylaland, ce n’est pas un secret. Après avoir réalisé Mici la Sirène, Kira le Kangourou et Vlad le Vampire, j’ai voulu m’approprier ces patrons pour faire des doudous qui me ressemblent vraiment. Ainsi, durant l’été 2017, est née ma première customisation. J’ai crocheté un Joker version Heath Ledger en partant du modèle de Kira. Après quelques modifications par ci et quelques ajouts par là, je me sus retrouvée en possession de ce qui est, encore aujourd’hui, mon projet crochet chouchou. Mais je ne le laisse pas prendre la poussière dans un coin bien exposé. Il a élu domicile dans mon lit, et le pauvre, le temps et l’usure commence à faire son oeuvre. Qu’importe, il a été prévu pour ! Il était hors de question que je l’oublie dans un coin juste pour faire joli.

J’ai récidivé l’été 2018 avec le 12ème Doctor, de la série Doctor Who. Un cadeau précieux pour un ami; (article juste ici). Norbert Dragonneau est donc la troisième customisation de doudou Lalylaland que je réalise. Pour se faire, j’ai procédé comme pour les deux précédents, en reprenant les modifications et ajouts établis avec mon Joker. En ce qui concerne le patron d’origine, j’ai allongé les jambes, raccourcis le corps et par conséquent les bras. Cela m’a permis de donner des dimensions moins exagérées à mes propres créations. J’ai repris mes notes concernant le veston (exactement le même pour les trois) et pour le manteau (seules les finitions changent). Pour les cheveux, c’est une toute autre histoire, car il faut les adapter à chacun. Pour Norbert, j’ai commencé par une sorte de « capuche » sur laquelle j’ai ajouté plusieurs mèches. Elle sont réparties essentiellement sur le devant, pour coller au personnage.

Un long travail qui demande de la motivation

Le travail fut long et parfois fastidieux. J’ai pris le temps cette fois de noter la durée de chacune de mes sessions crochet. Norbert m’a demandé 20h de travail, ce qui est assez considérable. Ce n’est pas toujours fun, mais vu le résultat, ça en vaut vraiment la chandelle. On a du mal à se figurer l’investissement que représente ce type de projet, mais croyez moi, ce n’est pas de tout repos ! Et quelque chose me dit que je suis loin d’avoir terminé d’explorer d’autres pistes de customisation… Mais ça, je vous en parlerais le moment venu !

Un Nobert Dragonneau pour accompagner ses créatures

L’idée de crocheter Norbert est venue assez naturellement après avoir terminé Pickett (cliquez ici pour lire l’article). Mon bestiaire fantastique venait de naître: un Niffleur, un Botruc, et l’envie de réaliser, au fur et à mesure, les autres animaux de Norbert ont tout déclenché. Ces nouveaux films ont une résonance particulière pour moi et le personnage de Norbert Dragonneau me parle intimement. Je pense qu’il me rappelle ma tendre enfance, lorsque je voulais devenir zoologiste, ou bien m’occuper des animaux dans un zoo. Je me rappelle encore d’un classeur rempli d’articles découpés dans les magazines qui parlaient de panda, koala, gorille et ornithorynque. Peut être même l’ai-je encore, caché dans mes tiroirs ! Enrobez ces amours d’enfance d’un soupçon de magie, et me voilà ensorcelée.

L’univers magique de J. K. Rowling est une source abondante d’inspiration. Parfois, j’ai l’impression de m’enfermer dans cette bulle potteresque et au final, de ne pas être très originale. Parce que tout le monde aime Harry Potter et tout le monde a plein de trucs Harry Potter chez lui. Mais d’un autre côté, j’ai l’intime conviction que je ne l’ai pas encore correctement exploité. Ce projet crochet global, qui consiste à créer Norbert Dragonneau et ses animaux fantastiques, m’inspire vraiment, et j’espère qu’il s’étoffera au fil du temps. J’espère aussi vous présenter un jour des projets différents, qui reposent dans un coin de ma tête depuis bien longtemps.

Je suis très heureuse et très satisfaite de ce projet (et vous aussi apparemment !) et j’ai hâte de vous montrer les prochains, potteresques ou non !

Infos techniques

Comme à mon habitude, j’ai réalisé ce projet avec un crochet 3,5 mm. Là encore, je ne peux guère vous dire la quantité de coton que j’ai utilisé. Cependant, je peux au moins vous informer qu’une pelote quasi entière a été nécessaire pour réaliser le manteau ! Les matériaux sont assez divers : coton, coton et bambou, acrylique, le choix dépendait des couleurs dont j’avais besoin. Et donc je vous le rappelle ici : 20h de travail ont été nécessaire à l’aboutissement de ce joli Norbert Dragonneau !

Cet article a 6 commentaires

  1. Bonjour, le dragonneau est super . Pouvez vous m envoyer le tuto ? C est pour ma petite fille
    Merci Encore bravo

    1. Bonjour,
      Malheureusement je ne peux pas vous envoyer de tuto. Je suis partie d’un patron payant de la designeuse Lydia Tresselt, connue sous le nom Lalylala, que j’ai par la suite modifié. Le patron ne m’appartient pas donc je ne peux vous l’envoyer, désolée.

  2. Je te l’avais déjà dit mais vraiment: il est trop trop canon!!! Bravo pour cette adaptation très réussie!

    1. Merci beaucoup 🙂

  3. bonjour, vendez vous ? faites vous sur commande ??
    super travail tres beau

    1. Bonjour,
      Désolée pour le retard de ma réponse, un quotidien bien chargé ces derniers temps !
      Oui, je peux effectivement faire sur commande. Je vous invite à retourner sur la page d’accueil du blog, vous trouverez en bas de la page un bouton pour pouvoir me contacter en privée par mail,
      Bonne journée à vous

Laisser un commentaire

Fermer le menu