Un nouveau Niffleur au crochet, poilu et XXL !

Un nouveau Niffleur au crochet, poilu et XXL !

Avant de commencer à vous raconter quoi que ce soit : Bonne année 2019 à vous tous ! Que le bonheur illumine votre année à vous et vos proches ! Comme chaque début d’année, je fais une petite liste de plusieurs projets que j’aimerais voir concrétiser dans les prochains mois. Finalement, c’est un projet, que j’avais remis à bien plus tard, qui a pris la vedette. En flânant dans la petite mercerie de chez moi, je suis tombée sur une laine poilue, pas trop chère, toute douce. Elle a immédiatement fait remonter à la surface mon idée de faire un Niffleur XXL au crochet aussi doux qu’une peluche. Ni une ni deux, j’ai pris deux pelotes et j’ai commencé ma besogne en rentrant chez moi.

L’enfer des laines poilues au crochet

Ma grande préoccupation au sujet de cette laine – de la DMC Mellow – c’était de savoir ce que ça allait rendre une fois crocheté. Car oui, dans le magasin, il n’y avait que des échantillons tricotés. De même pour les patrons dédiés à cette laine, tous tricotés. J’avais la même question au sujet d’une laine effet polaire (comme les plaid), que je n’ai pas prise car plus conséquente pour mon petit budget. En réalité, quand j’ai commencé à crocheter la laine, je me suis rendue compte que je ne m’étais pas posée la bonne question. Car après quelques mailles, je me suis affolée : mais comment je vais faire, je ne vois pas les mailles !

En effet, les poils du fil allant dans tous les sens, la maille était complètement noyée et indiscernable. Après plusieurs essais infructueux et stratagèmes foireux, j’ai fini pas trouvé le moyen de crocheter mon Niffleur. Maille après maille, je tâtais pour trouver le « trou » de la maille suivante pour y insérer mon crochet. Ce fut long et laborieux, mais le projet prenait forme et je l’adorais déjà. A peine le corps fini qu’on avait déjà envie de lui faire des gros câlins à cette patate !

La redécouverte de mon Niffleur au crochet

Bien évidemment, pour ce projet, j’ai utilisé mon propre patron, que vous pouvez retrouver ici [patron gratuit de mon Niffleur]. Ce qui est assez drôle, c’est que je ne l’avais pas moi même utilisé depuis sa publication, soit il y a deux ans ! Et bien c’est assez fou comme je ne me souvenais plus de tous les détails. C’était en tout cas agréable de le redécouvrir et de lui donner une toute autre dimension. Car oui, d’un crochet 3,5 mm je suis passée à un crochet 6 mm ! Cette fois ci, mon Niffleur au crochet a quasi la taille d’un véritable Niffleur ! Petit détail également : pour les parties « peau », j’ai utilisé un fil acrylique avec de la stellina dorée, comme s’il était saupoudré d’or !

Le résultat final est vraiment chouette. Il est tellement doux qu’on ne peut s’empêcher de le câliner ! Avec cette taille, il s’apparente vraiment plus à une peluche qu’à un simple amigurumi. J’ai beaucoup aimé cette façon de redécouvrir mon patron et d’en proposer une véritable variante. Ça a été aussi un défi, parce que la laine n’est pas vraiment adaptée pour ce type d’exercice. Mais si on ne se met pas des défis, ce n’est plus vraiment marrant non ?

Aussi étrange que cela puisse paraître, j’adore le Niffleur mais je n’ai jamais été en extase devant ma version crochetée. Peut être parce qu’à la base, ce n’est pas un projet très personnel. C’était d’abord un cadeau pour mon frère, puis un cadeau pour vous en publiant le patron. Et je prend beaucoup plus de plaisir à voir vos réalisations que d’en faire moi même. Avec cette version doudou, j’ai voulu en quelque sorte me réapproprier ma création. Et de ce point de vue là, c’est plutôt une réussite ! Même si je pense que je pourrais encore l’améliorer. Seul l’avenir nous le dira !

Infos techniques :

Pour réaliser ce Niffleur au crochet, j’ai utilisé un crochet 6 mm. Pour la laine, il m’a fallu (tout juste !) deux pelotes de DMC Mellow coloris 010. J’ai également utilisé de la laine acrylique, en double, que j’avais dans mon stock. En plus de cela, le projet a nécessité deux gros yeux de sécurité de 16 mm.

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu