Les accessoires pour débuter au crochet

Les accessoires pour débuter au crochet

Maintenant que l’on sait quel crochet et quel fil choisir, il est temps de s’équiper de petites choses qui vous seront utiles dans tous vos futurs projets. Car oui, vous aurez besoin également de plusieurs accessoires pour débuter au crochet.

Le petit nécessaire à couture

Accessoires de couture pour le crochet

                Parmi les accessoires évident à avoir dans sa trousse de crocheteur(se), il y a les ciseaux, qui serviront donc à couper le fil à la fin de votre ouvrage ou pour changer de couleur. Préférez les de petite taille pour qu’ils soient facile à transporter partout avec vous. Qui dit ciseaux dit aussi aiguille à coudre ! Pour rentrer vos fils, faire une maille invisible, coudre des parties entre elles, elle est indispensable. Vous pouvez prendre des aiguilles à laine en plastique. Mais si comme moi, vous préférez le métal, optez pour des aiguilles à tapisserie sans pointe. Enfin, pensez à vous équiper également d’épingles à tête ronde. Elles vous permettront de bien positionner les parties à coudre lorsque vous ferez des amigurumis par exemple.

Les indispensables des accessoires pour débuter au crochet : les marqueurs amovibles

Accessoires pour le crochet, les marqueurs

Ami(e)s du crochet, ne débuter jamais cette discipline sans avoir de marqueurs amovibles avec vous ! Ces derniers peuvent se présenter sous forme plastique, et ressemblent à des petites épingles à nourrice. Peu cher et vendus en petit lot, c’est vraiment l’idéal pour commencer. Mais qui dit plastique, dis risque de casse à l’usure. Alors vous pourrez opter pour des marqueurs en métal, ou encore fait main, avec un petit mousqueton métallique, comme ceux que je vends sur ma boutique Etsy.

Mais à quoi vous servent des marqueurs amovibles ? Si vous crochetez en rond, il est plus que pratique d’en utiliser un pour marquer la première maille de votre rang. Chose que je vous conseille de faire systématiquement pour débuter au crochet ! Ainsi, vous aurez un repère pour savoir, même en plein milieu de votre rang, si vous avez suivi les instructions correctement. De même si vous devez faire plusieurs rangs d’un même nombre de mailles. En gardant un marqueur dans la première maille du premier rang  de cette section, vous aurez un repaire pour savoir à combien de rang vous en êtes. Les marqueurs amovibles peuvent également vous permettre de mettre votre ouvrage en attente. Il suffit de le mettre dans la boucle qui se trouve sur votre crochet. Vous pouvez alors le retirer sans crainte que votre ouvrage ne se défasse.

Le rembourrage

A partir du moment où vous allez crocheter des objets en 3D, vous allez avoir besoin de rembourrage / ouate. Pour ma part, je n’en ai encore jamais acheté à l’heure où j’écris ces lignes. Car je vis de rembourrage de récupération, principalement de vieux coussins ! Mais vous trouverez facilement en magasin de loisirs créatifs de petits sachets de rembourrage, le plus souvent en polyester, à petit prix. Et si vous êtes très économe, vous pouvez aussi couper en petits morceaux de vieilles pelotes de laine. Genre celles récupérées chez votre Mamie dont vous savez pertinemment que vous n’en ferez rien. Testé et approuvé !

L’art du rembourrage n’est pas si aisé que cela. Il vous faudra toujours rembourrer de manière uniforme, en mettant ce qu’il faut, mais pas trop non plus pour ne pas étirer vos mailles. Car dans ce cas là, votre rembourrage se verra et ça ne fera pas très joli ! Dans mes patrons, je précise rarement la manière dont il faut rembourrer les créations. Mais parfois, je le fais : rembourrer légèrement, c’est pour donner de la forme mais garder beaucoup de souplesse ; fermement, c’est pour insister sur le fait d’en mettre beaucoup à un endroit précis (le cou par exemple) pour « rigidifier » cette partie. Sinon, la plupart du temps, c’est mettre suffisamment de rembourrage pour que la dite création est une belle forme, qui se tienne dès qu’on la prend en main.

Accessoire pour le crochet, le rembourrage

Les yeux et nez de sécurité, le petit plus des accessoires pour débuter au crochet

Accessoire pour le crochet, les yeux de sécurités

Si vous faites des doudous pour les tout petits, vous ne pourrez pas échapper à la précaution de mettre des yeux ou nez de sécurité ! Ces petits accessoires en plastique sont topissimes pour les amigurumis. Tout simplement parce qu’ils font de plus jolis yeux par exemple que si vous les aviez cousu vous-même. Ils sont montés sur une tige avec des crans, que l’on passe à travers l’ouvrage en crochet, et que l’on bloque derrière par un petit disque troué en plastique, qui ne peut pas ressortir grâce aux crans de la tige. Ainsi, l’enfant pourra tirer dessus de toutes ses forces, l’œil ne s’arrachera jamais (sauf si votre bébé est le rejeton de Hulk). Il est donc également important d’avoir une taille d’yeux ou de nez de sécurité adaptée à la maille de votre crochet. Mais ne vous inquiétez pas, leur taille est toujours précisée dans les patrons.

Conclusion

Dans votre petite trousse à accessoires pour débuter au crochet, il vous faudra donc tout un tas de petites choses. Parmi elles, une petite paire de ciseaux, des aiguilles à laine, des marqueurs amovibles, des yeux de sécurité (le plus souvent en 6 ou 8 mm), accompagnés pourquoi pas d’un nez de sécurité, et surtout de ouate de rembourrage. Avec tout ceci à votre disposition, en plus de votre crochet en 3,5 ou 4 mm et du fil adéquat, vous êtes paré pour vous lancer dans la merveilleuse aventure du crochet ! A vous amigurumis trop mignons et petits accessoires décoratifs bohèmes, le champ des possibles est infini ! Et si vous avez d’autres questions sur le matériel nécessaire pour débuter au crochet, n’hésitez surtout pas à la poster en commentaire.

Si vous souhaitez soutenir mon travail, vous pouvez aller jeter un œil sur ma boutique Etsy ou Ravelry, ou tout simplement, commenter cet article et le partager autour de vous ! Merci pour votre temps de lecture, et merci d’être là <3.

Accessoires pour débuter au crochet

Laisser un commentaire