Jeu de piste #1 Énigmes sur Instagram

Jeu de piste #1 Énigmes sur Instagram

La semaine dernière, dans une précipitation certaine, j’ai lancé un petit jeu de piste sur Instagram. Trois énigmes, toutes liées entre elles, de quoi occuper vos méninges durant quelques jours. Depuis quelques temps, je suis à nouveau prise par ma fascination pour les énigmes et les casse-têtes. Mais au-delà d’en résoudre de nouvelles, j’avais envie d’en créer. Alors en l’espace d’une soirée, je vous en ai concocté trois, et aujourd’hui, il est temps de lever le mystère pour celles et ceux qui n’auraient pas encore percé les secrets de mes énigmes !

Solution de la première énigme

Pour la première énigme, j’ai choisi de faire un jeu de déduction. Au centre de la photo, un Cryptex qu’il faut ouvrir grâce à un mot de passe de 5 lettres. Tout autour, plusieurs objets qui doivent mener sur sa piste. Alors, une idée ? Le livre Harry Potter indique qu’il a un rapport avec cet univers fantastique. Les paires de chaussettes en tricot ont laissé entendre à beaucoup que l’on parlait de Dobby, l’ancien elfe de maison des Malefoy. Mais ce n’était pas la bonne direction à prendre. Il faut penser à un personnage qui tricote, et pour qui les chaussettes en laine sont un indispensable des nuits d’hiver. Enfin, les tranches de citron. Beaucoup d’entres vous ont fait facilement le lien avec « Sorbet Citron », le mot de passe pour accéder au bureau de Dumbledore. Or, il se trouve que Dumbledore tricote ! En 5 lettres, on pense alors à Albus.

Je dois bien vous avouer, c’était le mot de passe que j’avais initialement choisi. Mais dans ma frénésie, j’ai cru bon de complexifier l’énigme, trouvant sa résolution trop facile. Alors j’ai laissé d’autres pistes : 4 indices sur la photo, 4 rondelles de citron, 4ème tome des aventures du jeune Potter… Ce chiffre récurrent devait vous mettre sur la piste du quatrième prénom de Dumbledore, le mot de passe pour ouvrir le Cryptex : Brian. En vous aiguillant un peu lorsque vous me proposiez Albus, vous trouviez en général le bon mot. Mais je le reconnais, c’était beaucoup trop complexe, et j’aurais du créer des indices supplémentaires. Parfois, trop emporté par son excitation, on en oublie de réfléchir aux autres. Certes, cette énigme était à mes yeux géniale, mais bien trop tordue ! Quoique, aux vues de certaines de vos réponses, vous n’êtes pas mal non plus !

Solution de la deuxième énigme

Une fois le Cryptex ouvert, un indice vous était donné pour pouvoir résoudre la deuxième énigme. « VIGENERE est la clé ». La deuxième énigme consistait à décrypter un amas de lettres s’enchaînant les unes derrière les autres sans aucune logique. La phrase indice était à double sens. En effet, Vigenère est le système de cryptage que j’avais utilisé pour coder mon texte. C’est une amélioration du chiffre de César, qui nécessite un joli tableau pour s’y retrouver. Afin de décoder le texte, il faut se servir de la clé. Certains l’on cherchait dans le Cryptex présent sur la photo, mais celui ci n’était là qu’en décoration, pour faire le lien avec la première énigme. Alors que, la phrase indice le disait clairement : VIGENERE est la clé. La clé de décryptage !

Si vous ne vous êtes pas trop perdu dans le tableau de Vigenère, vous finissiez, lettres par lettres, par déchiffrer un message. Très important d’ailleurs, car il donnait un indice crucial pour la dernière énigme !  » Le nombre dont tu auras besoin pour la prochaine énigme est sept « . Énigme plus facile que la première, je vous l’accorde bien !

Solution de la troisième énigme

Pour cette troisième énigme, retour en classe de mathématiques. Des symboles, organisés en équation, histoire de vous faire un peu de calcul. Le nombre 7 devait donc remplacer le « ? » écrit au stylo bille dans la dernière équation. Une fois chaque symbole remplacé par le nombre qui lui correspond, il fallait simplement me les donner dans l’ordre indiqué sur la dernière ligne pour réussir l’énigme. Alors, vous avez trouvé ?

Si l’on regarde la troisième équation : l’éclair moins le tourbillon est égal au tourbillon, donc l’éclair est égal à deux fois le tourbillon. Cela correspond tout à fait à la deuxième équation, et on en déduit donc que l’étoile correspond au chiffre 2. On peut alors déterminer la valeur de l’astérie sur la quatrième équation : 2 x 7 = 14. Grâce à ça, on peut savoir maintenant la valeur de l’éclair en regardant la première équation : l’éclair est égale à 14 – 2, soit 12. Et puisque l’éclair est égal à deux fois le tourbillon, ce dernier correspond au chiffre 6. La solution est donc 261214.

Pour vous remercier d’avoir joué et d’avoir résolu toutes les énigmes, j’avais réalisé pour l’occasion un petit fond d’écran représentant Sherlock Holmes sous la forme d’une loutre en train de tricoter. Un cadeau qui pouvait s’adresser à tout le monde, et réservé uniquement aux meilleurs enquêteurs ! Donc vous vous doutez bien qu’il est désormais impossible de le gagner, puisque rien ne me permet de vérifier si vous avez vu les solutions ou non.

Bilan du jeu de piste et ses énigmes

J’ai tout d’abord été très surprise du nombre de participants. Bien qu’il est difficile d’estimer le nombre exact, vous étiez près de 80 à répondre à l’appel, même si vous bloquiez éternellement à la première énigme. Et rien que pour ça, MERCI BEAUCOUP ! Je ne pensais pas que ce petit jeu de piste plairait à autant de gens. Certains y ont joué avec leur conjoint, et même avec leurs enfants. Et rien que ça, ça me fait chaud au coeur !

Le problème principal, on ne va pas se mentir, c’est la difficulté des énigmes. Je l’ai bien compris, la première était beaucoup trop dure. C’est ma faute. J’ai imaginé ces énigmes dans la précipitation, trop enthousiasmée par mon idée, que j’en ai oublié de prendre du recul. Ça me servira de leçon ! Mais j’étais ceci dit contente d’avoir pu vous proposer des énigmes vraiment différentes les unes des autres, car en format photo, je suis un peu limitée.

Enfin, je voudrais terminer sur un problème qui n’a concerné que moi pour le coup. Pendant 5 jours, j’ai été littéralement bombardée de messages privés. C’était indispensable pour que vous puissiez poursuivre votre enquête, mais pour moi c’était un calvaire. Dès que je prenais mon téléphone, plusieurs messages en attente, et je n’avais pas fini de répondre que j’en recevais de nouveau. Et il faut croire que je ne répondais pas assez vite parfois ! Mais bon, je n’étais pas disponible à la seconde près, je ne pouvais pas être sans arrêt collée à mon téléphone. Gros point logistique à améliorer !

A quand de nouvelles énigmes ?

Beaucoup d’entre vous n’ont apparemment qu’une hâte : qu’en je refasse un jeu de piste comme celui-ci. Et j’en serais ravie ! Mais ce ne sera pas pour tout de suite. D’une part, parce que j’ai d’autres choses à faire avant, et d’autre part, parce qu’il va me falloir beaucoup plus de réflexion. Trouver des énigmes diversifiées, les lier les unes avec les autres grâce à une quête, bien jauger la difficulté de chaque énigme… Et aussi, trouver un moyen de vous faire vivre cette aventure sans que vous ayez sans cesse besoin de moi pour progresser ! Alors gardez l’oeil ouvert, on ne sait jamais quand est-ce qu’une nouvelle enquête verra le jour ! En attendant, je vous invite à jeter un coup d’oeil sur le Cri de Rose, une affaire drôlement corsée ! A bientôt mes petits Sherlock !

Laisser un commentaire

Fermer le menu